Et si parfois c’était le silence qui parlait le mieux …

 

A peine revenue du bout du monde et en pleine quête d’elle-même, elle ressentit soudainement l’appel du désert. Celui contre lequel il est difficile de lutter.

Celui qui pousse à se perdre dans l’immensité afin de trouver sa place ; qui nous entraîne dans le vide de tout, afin de nous permettre de déborder de nous-même.

Elle avait contacté un compagnon de voyage bien particulier qui, avec une évidence déconcertante, avait accepté de la suivre au beau milieu du … rien, du tout. Et partit pour une nouvelle aventure, pour faire le vide, pour faire le plein et ainsi

révéler le meilleur d’elle-même.

 

Il faut parfois être vraiment perdu pour mieux se retrouver...

L'apprenti sage du désert

18,00 €Prix
  • Facebook
  • YouTube
  • Instagram

DÉCOUVRE LES LIVRES D'EMILIAME

La fille qui donnait à boire à son poisson Emiliâme
L'apprenti sage du désert Emiliâme
Je devais mourir vieille Emiliâme
Je t'âme Emiliâme
Conversations êtres anges Emiliâme

QUI M'ÂME ME SUIVE...

Emiliâme âméologue